Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 19:40

Impressions au lendemain du spectacle.

  un spectacle rocambolesque...

 

 

   Cet après midi, je suis rempli de joies car nous avons joué hier soir notre dernière création "L'ASSEMBLEE DES FEMMES"  et cela a été un franc succès. Je suis très fier d’avoir aidé à l’organisation de cette soirée qui a attiré plus de 150 personnes de tout horizon.

 

 

Femmes à l'assemblée L6 361

 

 

  Au départ, cela n’était pas gagné et je me souviens qu’il y a dix ans, une troupe amateur avait voulu organisé une soirée dans la grande salle du Trépadé et il n’y avait que dix personnes. La salle du Bidot est plutôt célèbre pour les locations et fêtes d’anniversaire ou les mariages. Il est très difficile de la réserver et il faut s’y prendre au moins un an à l’avance. La salle est excentrée par rapport à la ville et au milieu d’un parc avec des lacs, où les gens viennent pécher, ou se promener, ou courir ou se détendre en famille. La salle n’est donc pas connue comme lieu de spectacle et c’est la première fois que le service culturel y organisait une pièce de théâtre dans sa programmation. Le fait de faire salle comble est donc déjà un très grand succès. Cela peut s’expliquer par une superbe communication avec des grandes affiches aux quatre coins de Fonsorbes, un article dans la dépêche, un affichage   sur borne lumineux et un bouche à oreille qui a très bien fonctionné. Merci à ce public chaleureux qui est venu en nombre.

 

  Je suis heureux aussi grâce à la qualité technique des lumières et du son. L’équipe technique de la troupe ( Véro, Jean-Antoine, Claude et Jean-Paul) ont mis en place une véritable ribambelle de projecteurs à LED qui a permis d’avoir la qualité de lumières d’un théâtre professionnel. La beauté du spectacle en a été multiplié, c’était grandiose ces ombres sur le mur blanc au fond. Cela m’a fait penser au son et lumière dans le château de Blois où les personnages historiques sont projetés sur les murs. Même si nous ne sommes qu’une troupe amateur, nous avons joué dans des conditions quasi-professionnelles. Un grand merci à toute l’équipe technique pour leur énergie et leur excellence. Il est bon de rappeler que le spectacle est réussi aussi grâce à une régie son et lumières sans erreur.

 

   Pour moi, c’était plus stressant car je jouais à domicile et je m’étais investi dans l’organisation de cette soirée. Je l’avoue, j’ai mal dormi la veille, j’avais le trac. Nous avions mis toutes nos chances de notre côté avec une répétition le dimanche d’avant, tout l’après midi, une générale le mercredi soir (quasi dans l’obscurité) et un filage dans les conditions réelles le samedi après-midi. Je suis donc très fier que le fruit de notre travail est pu être admiré et ressenti par tant de spectateurs. Notre spectacle suit les règles du théâtre moderne où il est important que le spectateur ressente les émotions, les ambiances, les sentiments exprimés autant par le corps, la gestuelle que par l’interaction des acteurs. Cette soirée a donc été pure magie pour moi. Toute la troupe a donné le meilleur d’elle-même sur scène. Notre spectacle a progressé depuis juin dernier et les personnes qui l’ont déjà vu trois fois ont noté une plus grande maturité. Bravo donc à tous ces amateurs qui réunit un soir ont œuvré pour le plaisir de ce public varié et joyeux. Les scènes d’humour ont bien fonctionné et le public attentif a pu se lâcher librement.

 

  Notre pièce est une pièce de théâtre engagée sur les droits des femmes. Elle a donc suscité de nombreuses réflexions durant le spectacle et commentaires après le spectacle. Cela est très bien. Le texte original d’Aristophane date du 4ieme siècle avant Jésus Christ et pourtant les thématiques restent toujours d’actualité dans la cité. J’ai trouvé très agréable de pouvoir en discuter avec le public et de donner des éléments de clarification sur les choix de mise en scène. Par exemple, la scène de martyrisation est reprise plusieurs fois : au départ par les femmes seules pour la préparation de la prise de l’assemblée, avec le silence et les effets stroboscopiques, la vraie martyrisation avec des hommes « battus » et en souffrance puis une anti-martyrisation où le spectacle finit bien et les couples se retrouvent dans la Paix et l’Amour.

 

 

 

Femmes à l'assemblée L7 362

 

 

  Pour conclure, je voudrais remercier sincèrement l’équipe du service culturel qui a été très agréable avec nous et a très bien organisé cet événement. Bravo pour votre professionnalisme et votre bonne humeur. Tous mes amis de la troupe ont vivement apprécié leur gentillesse. C’était simplement magique. Nous espérons pouvoir partager cette magie dans d’autres lieux et devant un public aussi intéressé.

 

Amicalement Votre

Vincenzo


Partager cet article

Repost 0
Published by Vincenzo - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

:0014: ♥ dom ♥ 17/02/2014 09:43

Bonjour,
Tant mieux si ça a été une réussite ! Bien contente pour toi et les autres.
Je te souhaite un bon début de semaine.
Bisoux
dom

Vincenzo 18/02/2014 20:02



Merci c'est gentil,


oui c'est bon de voir que le travail paye


et que le public a apprécié le jeu des acteurs.


 


Amicalement Votre

Vincenzo



khanel3 17/02/2014 07:09

Une sacrée aventure ! bravo ! bonne journée

Vincenzo 18/02/2014 20:00



Salut Khanel,


 


oui un pur moment de plaisir,


le trac, l'excitation, le coup de feu sous les projetcteurs


et une extase après le spectacle.


 


Vivement la prochaine scéne...


 


Amicalement Votre

Vincenzo



Maria-Lina 16/02/2014 20:40

Bravo à vous tous, c'est super ça!!! Bisous tout doux et bon dimanche!

Vincenzo 18/02/2014 19:57



Salut


 


oui ce sont des moments beaux et intenses, que j'étais heureux de partager avec ma troupe, le public, mes proches et quelques amis.


Il me tarde juste de recommencer.


 


 


Amicalement Votre

Vincenzo



Présentation

  • : Le blog de Vincent
  • Le blog de Vincent
  • : beaucoup de souvenirs à partager ensemble
  • Contact

Vincenzo

  • Vincenzo
  • 45 ans, marié avec 2 enfants,
 charmeur et beau-gosse
 surtout à 4 ans...
  • 45 ans, marié avec 2 enfants, charmeur et beau-gosse surtout à 4 ans...

Mon credo..

Notre peur la plus profonde...  

 

Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne sommes
pas à la hauteur.

Notre peur fondamentale est que nous sommes puissants
au-delà de toute limite.

 


C'est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui
nous effraye le plus.

Nous nous posons la question : "Qui suis-je moi, pour
être brillant, radieux, talentueux et merveilleux?"


En fait qui êtes-vous pour ne pas l'être? Vous restreindre,

vivre petit, ne rend pas service au monde.

 


L'illumination n'est pas de vous rétrécir pour vous éviter
d'insécuriser les autres.

Elle ne se trouve pas non plus chez quelques élus.
Elle est en chacun de nous.

Et au fur et à mesure que nous laissons bruler notre propre
lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la
permission de faire de même.

Si nous nous libérons de notre propre peur, notre présence
libère automatiquement les autres.


 

 

Nelson Mandela
Extrait du discours d'investiture à la présidence de
l'Afrique du Sud en 1994

Trouver Avec Un Mot Clé

Juke Box



http://vincent-40-ans- emotions-et-amitie

.over-blog.com/

 
   

Archives

galerie d'images



Salut,

Ambiance Toulousaine Reflet Garonnique

Toulouse

01fev09_-084.jpg
Albi

cordes sur ciel

Cordes sur ciel

noel 09 038

Saint Amand Montrond

Fonsorbes_aout2009.jpg
Notre Ville
des maisons magnifiques

Oh Toulouse ...

Puy-de-dome-1.jpg

Soleil couchant sur le puy de dome

Milllau_viaduc-035.jpg
Le viaduc de Millau

Poitiers - Eclat 2

  Poitiers Futuroscope

Cordoue Mezquita
Andalousie Cordoue

Changchun Juin 2012

Changchun, Chine

Ambiance Toulousaine porte

La porte de mon univers...

Normandie Etretat

La porte d'Etretat en Normandie..

 

Amicalement

Votre

Vincenzo

7 jours en images


Pau_Arnos_bapteme-de-Bastien--c-est-trop-cool.jpg
P1010341.JPG

Toulouse

2002 Oxford temps d'une graduation

2009 temps d'une course magique
vacances-085.jpg

 

Seville Orangers

 

Catégories

Méthode Couè

2010 Andalousie Estepona

 

 

Je conduis ma vie

 

comme bon me semble...

 

Vincenzo

 

 

 

 

 

 

 

 

il meurt lentement

celui qui ne voyage pas

celui qui ne lit pas

Celui qui n'écoute pas de musique

Celui qui ne sait trouver grâce à ses yeux.

 

 

 

Il meurt lentement

Celui qui devient esclaves des habitudes

Refaisant tous les jours les même chemins

Celui qui ne change jamais de repères

Ni se risque jamais à changer de couleur de ses vêtements

Ou qui ne parle jamais à un inconnu.

 

 

Il meurt lentement

Celui qui évite la passion

Et son tourbillon d'émotions

Celles qui redonnent la lumière dans les yeux

Et réparent les coeurs bléssés.

 

Il meurt lentement

Celui qui ne change pas de cap

Lorsqu'il est malheureux

Au travail ou en Amour

Celui qui ne prend pas de risques

Pour réaliser ses rêves

Celui qui pas une seule fois dans sa vie

N'a fui les conseils sensés.

 

 

Vis maintenant

Risque toi aujourd'hui !

Agis tout de suite !

Ne te laisse pas mourir maintenant

Ne te prive pas d'être heureux.

 

PABLO NERUDA